Head With Wings - Comfort in Illusion

Catégories : Chroniques
HDW Comfort in Illusion cover.png
Head With Wings - Comfort in Illusion ou les prémices de quelque chose de plus beau ?

Head With Wings sort le 16 juillet 2021 son second EP après la diffusion de son premier album From Worry to Shame en 2018. Même si chacun des titres composant ce disque sont disponibles depuis un certain temps en streaming ou sur YouTube, avec des clips réalisés sur Unreal Engine 4 (un moteur graphique) par Ingwar Dovgotoles et Lina Volokhova, on peut y découvrir les versions instrumentales desdits titres ainsi que les remixes proposés par Vikram Shankar, claviériste des groupes Redemption et Silent Skies - deux projets réunissant Tom Englund d’Evergrey au chant. La pochette a été réalisée par Darcy Kelly-Violette.

Head With Wings rassemble Andrew Testa à la batterie, Brando Cousino et Mike Short aux guitares, Steve Hill à la basse et enfin Joshua Corum au chant. Comfort in Illusion se compose de Of Uncertainty, Contemplating the Loop et de In a House Without Clocks pour un peu moins de 18 minutes.


Le combo américain nous propose donc un EP concept dont les chansons sont liées au protagoniste du premier album. Bien que ce ne fut pas l’intention première du chanteur, son écriture l’a mené à créer cette histoire alternative. Cependant, il avoue que cet EP n’est pas lié par des motifs musicaux ou par sa thématique à From Worry to Shame, on ne retrouve donc pas de leitmotiv particulier ou de quelconque autre clin d’œil musical, mais est plutôt connecté grâce à un concept narratif et thématique et des interprétations visuelles suggérées par les clips. Pour citer la promotion faite pour ce disque : “Head With Wings entraîne l’auditeur dans la lutte isolée, angoissante mais momentanément euphorique de l’épanouissement personnel au sein d’un cadre étouffant d’un monde de plus en plus inconnu”. Cependant, le groupe tient à rappeler que les paroles de cet EP ont été écrites avant la pandémie et les différents confinements. From Worry to Shame nous conte en effet un protagoniste qui se retire de la société pendant un an avant de commencer sa renaissance en tant qu’homme nouveau - Comfort in Illusion faisant office de préquelle en prenant place pendant cette année d’isolement.

Bien que le chanteur avoue que l’EP et l’album ne sont pas spécialement liés en termes de composition, on peut néanmoins trouver la même patte présente sur From Worry to Shame. Le groupe n’a en effet pas mis de côté son charme pour les mélodies aériennes et les soli omniprésents mais toujours en harmonie avec ces dernières. Ici, le voyage forme un tout uniforme et cohérent.
Il serait malgré tout réducteur de penser que les musiques sont prévisibles et suivent une ligne prédéfinie ! Les compositions sont en effet assez longues pour nous proposer plusieurs interludes ou ponts nous permettant de sortir de la mélodie principale, sans pour autant paraître tortueux, le chant ne sera pas en autopilote non plus, comme le début de Of Uncertainty aurait pu nous le faire croire vu son caractère très accessible, et proposera plusieurs changements de lignes à travers les différents couplets. Chaque morceau se veut unique dans ses arrangements ainsi que par ses atmosphères assez variées - heureusement - car cela souligne la singularité de cette aventure qui aurait pu être bien morne à côté du précédent opus et de ses titres accrocheurs. Il faut dire aussi que From Worry to Shame avait mis la barre assez haute avec des chefs-d'œuvre comme Goodbye Sky, In Memoriam ou Stepping Stone. Après il est toujours dur de vouloir comparer un EP avec un LP qui n’ont pas du tout les mêmes ambitions au préalable.


Ainsi, si vous avez aimé leur album, il vous sera aisé de plonger dans ce nouveau disque, dans le cas contraire, il fait office d’une belle introduction à l’univers des Américains. De plus, l’édition complète, disponible sur Bandcamp, propose les versions instrumentales ainsi que les remixes de Vikram Shankar, de quoi redécouvrir ses morceaux sous un nouveau jour. Ces derniers n’étant pas que de simples pièces au piano, attendez-vous à un tout autre univers.
Comfort in Illusion est un très bon disque et annonciateur que Head With Wings n’a en rien perdu de sa superbe et perpétue ainsi la beauté de From Worry to Shame. Malheureusement, le batteur fondateur Andrew Testa quitte dorénavant le groupe et est remplacé par le multi-instrumentiste Mike Short qui passe de la guitare à la batterie. L’avenir seul nous dira si cela va impacter la façon de composer du combo, qui est en ce moment même en pleine pré-production de son prochain album qui sera la conclusion à la saga commencée par From Worry to Shame. À voir si cet opus sera une nouvelle fois produit et enregistré par Frank Sacramone et Jamie Van Dyck d’Earthside ou par les personnes qui se sont occupées de cet EP (NDLR : tous les détails sont trouvables sur la page Bandcamp de Comfort in Illusion)  ; même si le groupe semble avoir bien pris son envol après l’aide apportée par leurs amis d’Earthside pour la création de leur premier EP et de leur album.

Par Gauvain - 16/07/2021

Commentaires

Encore une chronique enthousiasmante et qui donne envie. Il est vrai que ce même chroniqueur m' a permis de découvrir ce groupe et son premier album, et aujourd'hui cet EP. C'est toujours la passion des chroniqueurs qui m'a poussé à découvrir de nouveaux horizons à travers toutes ces années; alors aujourd'hui, merci à toi Gauvain, pour cette passion que tu transmets.


Le Vengeur Masqué le 16/07/2021 à 18:09:11

Après toutes ces années où tu m'as fais découvrir tant de groupes, il est naturel que je te rende la pareille !


Gauvain (Auteur) le 16/07/2021 à 18:21:15