Playlist de la semaine - Semaine 27

Catégories : Autres
Slasher Metal Fest nancy 2022.jpeg
Le 14 mai 2022, une partie de l’équipe de Metal Sound Media aurait dû se rendre au Slasher !
Malheureusement, l’événement étant annulé, nous vous proposons de partager avec vous une playlist dédiée aux groupes qui étaient censés s’y produire.

Carbon Killer - Divided We Fall : Projet de Synthwave français portant le nom de sa tête pensante. Avec une discographie plutôt chargée entre ses deux albums studio, son album live et ses nombreux EP. Découvrez donc un monde Cyberpunk plus édulcoré que GosT ou Perturbator mais tout aussi inspirant.


Celeste - Assassine(s) : Ce début d’année a vu le retour du combo français via le label Nuclear Blast. On pourra se plonger dans un univers ténébreux mêlant Black, Sludge et Hardcore. Chose amusante, le groupe arbore toujours des frontales sur scène, ce qui donne un côté un peu étrange aux concerts ; un point que le groupe avait pu partager lors de notre émission des 34h en 2019.


Molybaron - The Mutiny : Molybaron est un combo français au chanteur irlandais que j’ai découvert par hasard lorsque je faisais encore des live-reports écrits pour mon premier webzine. Le coup de foudre fut immédiat et depuis il ne me tarde que de pouvoir les revoir en concert ! D’autant plus que leur second album est bien plus entraînant et complexe que leur précédent.


Déluge - Aego Templo
Dans la lignée d’Aether, Déluge a gardé une esthétique aux tons azur et or et s’inscrit dans la suite de leur premier album puisqu’on est passé d’un Black aux tendances Hardcore à un Hardcore aux tendances Black. Par conséquent, les compositions sont toujours assez brutes, mais les morceaux moins agressifs, ce que les plus téméraires d’entre vous pourraient regretter. En revanche, Déluge a toujours un son très imposant en concert et sait bien utiliser ses samples d’ambiance pour préparer aux morceaux, ç’aurait donc été un plaisir de les voir au Slasher !


Gorod - Aethra
A mes yeux, Gorod est LE groupe de Death technique français ! J’avais adoré A Maze of Recycleed Creeds est même si Aethra est un peu moins alambiqué, ça reste un très bon album. Les morceaux sont moins divers certes, mais ils sont plus carrés et gagnent en efficacité. Ce Slasher aurait donc été un vrai baptême du feu pour Aethra, tandis que pour ce qui est de Gorod je ne m’inquiète pas : la technicité imparable des musiciens m’aurait forcément émerveillé.


Wheel - Resident Human : Wheel est décidément un groupe que je n’aurai jamais réussi à voir en live. Arrive un moment où je me pense maudit… Wheel est un groupe de Metal Progressif aux relents Grunge et Planant. Une identité musicale complexe qui pourra faire penser à Tool pour certaines personnes, mais Wheel est bien plus que ça !


Zeal & Ardor - Zeal & Ardor : Il y a plusieurs années, du temps de Devil Is Fine, un ami ne pouvait s’empêcher de me conseiller ce projet étrange né d’une blague, mais pourtant terriblement efficace. Mais ce n’est qu’en 2018 au Hellfest où j’ai pu réellement prendre conscience de la puissance de Zeal & Ardor après la sortie de l’excellent Stranger Fruit. Après un EP moins remarqué en 2020, le combo est de retour avec leur troisième album : plus sombre, plus violent ; bref à découvrir.


Leprous - Aphelion : Leprous avec la crise sanitaire a eu le temps de nous sortir un single inattendu avec Castaway Angels ainsi que plusieurs live streams et une chanson issue de l’un deux : The Nightime Disguise. Ne savant pas quoi faire de ces deux singles plus que sympathiques, le groupe a profité de cette base solide pour sortir un album surprise et surprenant !


Meshuggah - Immutable : Meshuggah a toujours été un groupe que j’ai laissé de côté, d’une part pour son aspect trop alambiqué et violent instrumentalement, mais aussi le chant bien spécifique de Jens Kidman. Des points qui m’ont toujours empêché de me plonger dans la discographie du groupe et le Slasher en aurait été une bonne occasion.



Par Gauvain & Baptiste - 10/05/2022

Commentaires

Pas de commentaires sur cette article !